Beignets de tomates vertes – Fanny Flagg

beignetsdetomatesvertesMon avis bref : Lecture doudou, qui nous fait découvrir un coin perdu de l’Alabama de 1920 à 1986.

L’histoire : 

Au sud de l’Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d’une voie ferrée, une famille : les Threadgoode…

Ninny, quatre-vingt-six ans, se souvient et raconte à Evelyn les histoires incroyables de Whistle Stop. Et Evelyn qui vit très mal l’approche de la cinquantaine et sa condition de femme rangée, découvre un autre monde. Grâce à l’adorable vieille dame, elle peut enfin se révéler, s’affirmer…

Une chronique nostalgique et tendre, généreuse et colorée, pleine de saveur et d’humour. Un baume au cœur, chaud et sucré.

Mon avis moins bref :

Ce roman, une fois n’est pas coutume, c’est mon père qui me l’a conseillé. Et encore une fois : Merci à lui.

C’est une lecture qui tient chaud. Vous avez envie d’un roman doux, agréable et plein d’espoir, mais sans niaiserie ? Foncez !

Ce livre qui de premier abord va nous parler d’un patelin perdu dans le fin fond de l’Alabama, va nous faire parcourir une belle tranche d’Histoire. On va voir dans le fond défiler les trains, les années, les crises, la guerre mondiale… Et cela par l’impact que l’Histoire a sur la vie de Whistle Stop et ses environs.

Le fil rouge du roman est la relation entre Idgie et Ruth.  Il n’est jamais explicitement dit qu’elles sont en couple même si on le sait. J’ai personnellement vu l’approche de l’autrice sur leur relation comme un témoignage de l’époque à laquelle se déroule l’histoire. L’homosexualité n’est pas un sujet dont on parle ouvertement à cette période, encore moins dans un petit village, et donc tout comme leur entourage, on le sait, mais on n’en parle pas. Peut-être que leur relation est platonique, asexuel, le roman ne le dit pas, et finalement nous n’avons pas besoin de le savoir.

J’ai beaucoup aimé que l’autrice nous fasse découvrir leur relation par petits bouts au fil des chapitres, des souvenirs de Ninny. L’histoire que Fanny Flagg leur fait vivre est très belle et m’a beaucoup touchée. Par contre ne vous trompez pas, c’est très loin d’être joyeux, non l’autrice nous raconte un récit plein d’événements graves, tristes, plein d’espoir et plein d’amour.

A travers son récit, Fanny Flagg nous parle également de racisme, de ségrégation, de pauvreté… Et elle nous enrobe tout cela de douceur. Encore une fois les sujets abordés sont durs, mais l’autrice nous donne de l’espoir, nous montre qu’il y a du bon en l’être humain.

Enfin Fanny Flagg a créé de superbes personnages, dont des femmes fortes qui prennent leur vie en main. Et franchement merci.

Bonus : il y a des recettes en fin de livre 🙂

 

Ce livre vous tente ?  Il est peut être dispo chez votre libraire : ici

Pour continuer avec l’autrice : J’ai également lu « La dernière réunion des filles de la station-service » de Fanny Flagg, il est très bien 🙂 (un article viendra un jour). Mon père les a tous lu, sauf le dernier qui « n’est jamais dispo à la bibliothèque mais je l’aurais », et il les a tous aimé.

Warning  : Racisme, ségrégation, KKK, agressions, relation abusive et viol (on le découvre de l’extérieur, on ne lit pas les scène, mais comme les autres personnages on le déduit)

Publicités

3 réflexions sur “Beignets de tomates vertes – Fanny Flagg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s