Underwater – Le village immergé – Yuki Urushibara

IMG_9362Mon avis bref : Une histoire mystérieuse avec un dessin magnifique, je l’ai dévorée

L’histoire : 

Par un été étouffant, alors que d’importantes restrictions d’eau frappent le Japon, une collégienne s’évanouit pendant un entraînement d’athlétisme. La jeune Chinami se réveille sur les berges idylliques d’une rivière aux eaux cristallines.
Autour d’elle, un village paisible, où seuls vivent encore un vieil homme et un petit garçon. Ce lieu mystérieux, qui lui semble étrangement familier, va petit à petit lui livrer ses nombreux secrets.

Mon avis moins bref :

Le premier tome de Underwater m’a été offert par N, qui lit énormément de mangas (quand je dis énormément ce n’est pas juste pour faire genre, c’est de l’ordre de la dizaine par mois… J’arriverai à avoir des critiques de manga de N, j’y travaille). Peu de temps avant de s’acheter ce manga, repéré depuis quelque temps, N a réalisé que Yuki était, sauf erreur, un prénom féminin. Après une recherche de deux minutes sur google il ne restait plus qu’à constater que Yuki Urushibara était bien une femme, du coup j’ai eu le droit à un superbe cadeau !

Et quand je dis superbe, c’est déjà parce que j’ai eu un cadeau et que ça fait toujours plaisir, mais aussi parce ce manga est magnifique !

Petite précision l’histoire est terminée en deux tomes. Vous ne vous aventurez pas, ici, dans une série en cours ou sans fin.

Le format est plus grand que celui habituel des mangas, ici on se rapproche d’un livre grand format avec un peu moins de 250 pages par tome. Les couvertures sont cartonnées et ont du relief, qui apporte un effet « sous l’eau » aux illustrations. Et ces illustrations, parlons-en, juste ce dessin je suis fan ! Le trait est fin et léger, le choix de la technique utilisée, qui semble être de l’aquarelle, rappel également l’eau et reste dans la légèreté.

Personnellement j’ai tout de suite accroché avec le dessin de Yuki Urushibara, que je trouve magnifique. L’autrice m’impressionne autant avec ses scènes de grands décors qu’avec ses plans rapprochés ou encore le dessin des personnages. Avec des plans serrés nous découvrons les détails des paysages, les interactions, les  réactions et les sentiments des personnages. Les plans plus larges nous présentent avec beaucoup de détails une rivière, une cascade, un petit village dans la campagne japonaise.

Pour l’histoire je vais faire bref, car il me parait compliqué d’en parler sans en dire trop. Le rabat de couverture parle d’un récit à mi-chemin entre « Le voyage de Chihiro » et « Quartier lointain ».  Je ne connais pas le second mais je confirme qu’avec « Underwater » j’ai retrouvé cette touche de voyage onirique que nous raconte « Le voyage de Chihiro ».

Le rythme est lent, contemplatif. L’autrice nous livre petit à petit les secrets de son histoire. J’ai personnellement beaucoup aimé le sujet traité ici par Yuki Urushibara, j’ai trouvé que c’était très bien abordé, sous différents angles, avec beaucoup de poésie et de douceur.

Donc que ce soit par son dessin, par son histoire ou par son style de narration, l’autrice Yuki Urushibara m’a conquise avec ce manga.

Ce livre vous tente ?  Il est peut être dispo chez votre libraire : tome 1 ici et tome 2 ici 

Publicités

Une réflexion sur “Underwater – Le village immergé – Yuki Urushibara

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s