Contro natura omnibus – Mirka Andolfo

controNaturaMon avis bref : J’ai beaucoup aimé. Lisez la 🙂

L’histoire : 

Une loi est faite pour être transgressée… Dans un monde peuplé d’animaux anthropomorphes, la loi n’admet que l’union d’individus de même race. Les transgresseurs sont sanctionnés et emprisonnés, accusés d’être « Contre nature ».

Leslie, elle, est un cochon simple qui aime les sushis et la musique, forcée de faire un travail qu’elle déteste pour survivre. Cette jeune femme de vingt-cinq ans vit avec Trish, sa meilleure amie, rêvant, comme tous les gens de leur âge, d’une vie différente. Mais les rêves peuvent être dangereux, surtout lorsque c’est un loup inquiétant qui les peuple et que, au réveil, Leslie commence à se sentir observée…

Mon avis moins bref :

Ce qui m’a attiré tout d’abord c’est le pitch : un monde idéal où tout le monde est égaux tant qu’iels respectent la lois (mais bien sur). La lois ? C’est simple les truies avec les cochons, les loups avec les louves, les koala mâles avec les koalas femelles. Pas de couple inter espèce et pas de couple homosexuelle. Il faut être en couple, fonder une famille. Ce qui compte c’est la reproduction, pour le bien de la nation. Un petit air de manif pour tous ?

Bien sur la héroïne, une truie, rêve de façon pas du tout catholique d’un loup qu’elle n’a jamais rencontré…. Et se retrouve dans une intrigue qui va à l’encontre des valeurs de ce monde dystopique.

On découvre une histoire de dieux, de famille et de politique. J’ai trouvé l’histoire bien ficelée. L’autrice arrive à nous entrainer dans cette histoire pas si simple sans nous perdre. L’intrigue se déroule de façon fluide.

Ensuite c’est le dessin, déjà la couverture me faisait bien envie. Puis en feuilletant quelques pages en librairie, j’ai su que ça allait le faire entre cette dessinatrice et moi. Et je confirme j’ai  vraiment bien accroché au dessin. Ainsi qu’aux designs des personnages.  J’en profite pour souligner que dans cette histoire on a une héroïne (déjà) grosse (ensuite).

Derrière cette BD, au dessin et scénario, une autrice : Mirka Andolfo.

Je vous conseille cette lecture. Mirka Andolfo nous présente ici une dystopie efficace. L’histoire est bien écrite, se tient bien et parle de thèmes d’actualité (vous savez : vouloir contrôler la vie conjugale d’autrui) . Et le dessins est beau. Que demander de plus ?

Ce livre vous tente ?  Il est peut être dispo chez votre libraire : ici

TW : violence

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s