La valise – Diane Ranville & Morgane Schmitt Giordano

CouvLaValise-731x1024Mon avis bref : Une très bonne lecture, bien qu’un peu courte

L’histoire : 

Les frontières de la Cité sont fermées. Les Ombres au service du Dux écrasent à loisir ceux qui s’opposent au régime, et les habitants doivent plier ou mourir.
Cléophée, passeuse et sorcière, profite de la situation et utilise sa Valise extraordinaire pour aider ceux qui le souhaitent à quitter la ville… contre rétribution. Pour chaque âme passant le Mur, Cléophée prélèvera sept années de vie. 

 

Mon avis moins bref :

Cette BD  m’a été conseillée par ma libraire comme cadeau de noël, et comme je suis une sœur ingrate je l’ai lue avant de l’offrir à mon frère. En même temps la couverture fait envie et en prime on est sur deux femmes au scénario. A la fin de ma lecture j’étais plutôt contente de mon choix de cadeau (merci à ma libraire).

En effet j’ai beaucoup aimé cette BD, autant l’histoire que le dessin ou encore la couleur.

Pour l’histoire, écrite par Diane Ranville et Morgane Schmitt Giordano, je ne vais pas rentrer dans les détails, afin d’éviter tout spoile. Le plot est assez basique mais fonctionne, je l’ai trouvé bien écrit, et l’idée de la valise et de son coût est intéressante. Les personnages sont bien écrits, on n’est pas dans des personnages très complexes, manichéens, mais  nous ne sommes pas non plus dans des personnages tout noir ou tout blanc. Enfin J’ai apprécié la fin que j’ai trouvée réaliste.

Mon regret sur l’histoire c’est qu’elle est un peu courte et un peu « light ». Je trouve qu’il y aurait pu avoir quelques pages de plus à cette BD, afin de rentrer un peu plus en profondeur dans certains points de l’histoire. Je suis restée un peu sur ma faim.

Ensuite le dessin et la couleur, c’est simple je les trouve superbes. Merci à Morgane Schmitt Giordano et Gabriel Amalric pour ce bijou visuel. Le dessin est beau fin, les choix de couleurs sont pertinents et apportent une réelle texture à l’histoire racontée.

planche3

On est sur du sombre, un code couleur précis pour les différentes scènes, situations. Et je dois avouer que c’est ça qui m’a fait adorer cette BD : le jeu de couleurs. Et c’est rare, lorsque je lis une BD je fais attention à l’histoire et au dessin, bien sur les couleurs vont aussi jouer dans mon appréciation de l’œuvre, mais c’est la première fois qu’en tournant les pages je les note, remarque au même niveau que le scénario et le dessin.

Bref pour moi les choix graphiques dans « La valise » on fait de cette BD un bijou.

Pour résumer : je vous conseille la lecture de cette BD. Certes l’histoire nous laisse un peu sur notre faim, mais ça n’en ai pas moins une bonne histoire et visuellement ça vaut le détour.

Ce livre vous tente ?  Il est peut être dispo chez votre libraire : ici

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s